Mon pitch présenté au Village de la LegalTech

Voici le script de mon pitch présenté au Village de la LegalTech.

Je m’appelle Miroslav. Je suis juriste spécialisé en droit de la propriété intellectuelle et les nouvelles technologies et graphiste.

SketchLex aide les professionnels du Droit de communiquer des informations juridiques complexes visuellement, à l’aide de schémas, diagrammes et infographies.

Pourquoi utiliser des infographies dans le domaine du Droit ?

Processus de communication de l'information juridique

La communication du Droit se repose intégralement sur l’usage de textes.

Au fur et à mesure que notre société se complexifie, les règles se multiplient. Il devient de plus en plus difficile d’avoir accès à des informations claires.

Depuis toujours, les professionnels du Droit communiquent les informations juridiques de la manière suivante :

  • ils réunissent un ensemble d’actes juridiques (lois, règlements, décrets, jurisprudence…),
  • ils les déchiffrent grâce à leurs études de Droit et expérience,
  • ils les structurent d’une manière logique (par exemple séparation des règles de fonds [principes, exceptions…] et de forme [procédures, délais, formalités…]
  • ils les mettent en page dans un document (fiche pratique, manuel, courrier de consultation…).

Bien trop souvent, ils s’arrêtent à cette étape.

Or, cela ne permet pas de communiquer efficacement avec des non-juristes et même entre juristes non spécialistes du domaine.

Plus particulièrement dans le contexte d’une entreprise, la mauvaise compréhension des règles de Droit entre juristes et no-juristes peut avoir des conséquences graves.

Il est souhaitable d’utiliser au moins 3 leviers supplémentaires :

  • Adapter le niveau de langage au public, notamment en employant du langage juridique claire,
  • Orienter les formats de diffusion en tenant compte de la spécificité du public, et les points d’entrée dans le Droit (service design),
  • Employer des méthodes de synthèse visuelle (schémas, frises chronologiques, arbres décisionnels…) permettant de représenter de manière simple et interactive une multitude d’informations complexes.

Pourquoi la visualisation ?

Le cerveau humain traite les informations visuelles beaucoup plus rapidement que la lecture d’un texte. L’interprétation des schémas et des diagrammes n’est pas difficile, on est déjà habitué à recevoir de l’information visuelle : manuels, modes d’emploi, instructions.

Le texte est linaires, plat, unidimensionnel…

Existe-t-il un intérêt pour les infographies juridiques ?

Le marché des infographies existe déjà et depuis longtemps. On peut voir des infographies depuis des années dans la presse, sur les sites web et les blogs. De manière générale, le trop d’informations est un problème que tous les secteurs connaissent et la visualisation est une solution viable et prouvée.

Dans le domaine juridique, bien que l’usage de schémas est sujet à des réticences, on constate un intérêt de plus en plus croissant. Il est confirmé par mon enquête que les usages de visuels.

En analysant les 168 réponses (50% juristes / 25% avocats / 25% autres [principalement professeurs, documentalistes et étudiants]), j’ai identifié 3 constats :

  • Les contextes les plus fréquents d’utilisation des schémas sont les présentations, les courriers de consultation et les conclusions ;
  • L’outil de création le plus utilisé est la suite bureautique (90% des répondants) ;
  • Le visuel a été créé dans 90% des cas par les répondants eux-mêmes.

À côté de mon travail de conception d’infographies sur mesure, cet enquête m’a permis de concrétiser 2 axes complémentaires de développement de l’activité de SketchLex :

  • concrétiser un langage juridique visuel (nomenclature visuelle) en s’inspirant de ce qui se fait dans d’autres domaines : les dessins d’architecture, schémas électriques ou les cartes topographiques. L’idée est de disposer d’un ensemble de symboles et éléments graphiques prédéfinis spécifiquement développés pour créer des schémas de procédures et autres synthèses propres à des situations juridiques types.
  • Préparer avec des experts des modèles de schémas téléchargeables et facilement éditables avec Office. Par exemple, si je suis juriste spécialisé en propriété intellectuelle, je peux télécharger des schémas de procédure de dépôts de marque ou brevet, qui ont été mis au point par des experts donc utilisable en l’état.

Le marché du Droit est très spécifique et il existe clairement un besoin d’innovation en ce qui concerne la communication de l’information juridique.

Les infographies sont une des solutions à mettre en place pour construire un marché du Droit fluide.

Partager :

Laisser un commentaire